Esprit Ludique / Esprit Critique

Comment le joueur, l’enseignant, le journaliste et le game designer peuvent contribuer à développer un meilleur sens critique et une meilleure compréhension du monde ?

Paris, les 18 et 19 novembre

PRÉSENTATION

bouton-PROGRAMME
bouton-SPEAKERS
bouton-INSCRIPTION

L’éducation critique aux médias est l’un des pilliers de nos société démocratiques

 Si l’analyse des médias traditionnels – cinéma, télévision, presse écrite – est l’objet de toutes les attentions en ces temps de fake news et de média sociaux omniprésents, le jeu vidéo, tout comme les activités médiatiques qu’il génère – streaming, forums, chaînes YouTube, Webedia et autres – reste encore souvent le parent pauvre de l’éducation critique.

 Pourtant, loin des stéréotypes du genre largement partagés, les jeux vidéo de cette rentrée 2019 n’ont plus grand-chose à voir avec leurs lointains ancêtres. Il suffit de lire les titres des critiques de William Audureau ou Corentin Lamy  pour la rubrique Pixels du Monde pour s’en convaincre : Heave Ho, le jeu le plus drôle de l’année ; Telling Lies, captivant puzzle multimédia sur le thème du mensonge ; Humankind, réponse française et humaniste à Civilization
Même le très populaire Fortnite, Battle Royale est reconnu par sa capacité à encourager les étudiants à développer « teamwork, collaboration, strategic thinking, spatial understanding, and imagination » (Antero Garcia / Byron Reeves / Denise Pope – Stanford Graduate School of Education).

 Comment former les élèves, sensibiliser les parents et les enseignants à la critique éclairée et étayée des jeux vidéo ? Comment aider ces mêmes parents et enseignants, légitimement concernés, à garantir un usage raisonnable de jeux qu’ils ne comprennent pas ? Comment encourager les développeurs de jeux vidéo à élargir leur public et innover dans les usages ou les mécaniques ? Comment bénéficier des conseils de journalistes et essayistes et leur proposer de partager leurs grilles d’analyse des jeux vidéo ? Comment contribuer, encore et toujours, a bousculer les croyances des uns et des autres, à aller vers de nouvelles expériences plus bienveillantes, lucides et enrichissantes et, in fine, à aider le jeu vidéo à sortir grandi de toute cette critique ?

Deux journées pour atteindre cet objectif

Games for Change Europe propose deux journées d’ateliers, de tables rondes et de conférences plénières pour intégrer le jeu vidéo dans l’éducation critique aux médias et encourager la création de grilles de lecture critique, tant pour les chroniqueurs que pour les développeurs intéressés par cette démarche.

 Lundi 18 Novembre 

Une journée d’ateliers au sein des locaux d’Ubisoft (Montreuil)

Joueurs, parents, enseignants, game designers et journalistes sont invités à travailler autour des thématiques suivantes :

Atelier 1, analyse du jeu vidéo :
les outils de la critique pour la formation
Quelles grilles critiques appliquer aux jeux vidéo ? Comment décliner et préciser ces grilles d’analyse ? Quels critères pour les jeux d’aujourd’hui ? Comment développer le regard critique des joueurs sur les modèles qui leurs sont proposés, sur les thématiques abordées, sur les stimuli provoqués et sur les représentations véhiculées ? Plus largement, comment favoriser l’émergence d’un esprit critique sur le jeu vidéo, les média et la société ?
Livrables :
1) Une ou plusieurs grilles critiques utilisables à des fins de formation et d’éducation.
2) Un scénario d’utilisation en classe de deux jeux vidéo – l’un qui renforce les stéréotypes du genre, l’autre qui s’efforce d’aller au delà des sentiers battus – de manière à illustrer concrètement l’application de ces grilles critiques dans le cadre scolaire.

Atelier 2, développement de jeux vidéo :
stimuler des approches novatrices
Comment encourager les développeurs de jeux vidéo à porter un regard critique sur des pratiques ancrées depuis des décennies ? Explorer la collaboration et non la confrontation ? Cesser de donner la priorité aux montées d’adrénaline pour explorer d’autres émotions plus subtiles mais plus complexes à faire ressentir au joueur ?
Livrables :
1) Une ou plusieurs grilles d’analyse critique « alternatives ».
2) Une maquette ou un prototype d’un jeu vidéo intégrant ces alternatives.

Atelier 3, Crash test :
proposez votre projet au regard critique (et bienveillant) d’un panel de joueurs, développeurs, enseignants, journalistes ou curieux…

Attention, le nombre de participants aux ateliers est limité à soixante personnes. Les participants seront sélectionnés parmi les inscrits en fonction des profils requis pour garantir des groupes cohérents et représentatifs et des dates d’inscription.

 Mardi 19 Novembre 

Une journée de débriefing des ateliers du lundi agrémentée d’une série de conférences, de témoignages et de tables rondes dans le cadre prestigieux de Gobelins, l’école de l’image (Paris)

 Matinée 

9h00 > 10h30 Quatre interventions de 20 minutes chacune sur le thème : “Comment enseignant(e)s, journalistes, game designers et chercheurs peuvent-ils contribuer à développer un regard critique sur le jeu vidéo ? »

Enseignant(e)s – Pourquoi et comment développer l’esprit critique de ses élèves vis à vis des jeux vidéo ? Quels sont les outils pédagogiques disponibles ou souhaités ?

Journalistes – Comment les journalistes analysent-ils les jeux vidéo aujourd’hui et comment peuvent-ils – ou non – encourager le développement d’un regard critique sur un média dont la puissance ne cesse de grandir ?

Game designers – Les game designers peuvent-ils contribuer à aiguiser l’esprit critique des joueurs en proposant des contenus et des game play en rupture avec une certaine vision du jeu vidéo ? Sur quelles grilles de lecture et avis critiques peuvent-ils s’appuyer pour produire un jeu vidéo aujourd’hui ? Comment prendre en considération le joueur, au delà du consommateur ?

Chercheurs – Chercheuses – Sur quelles données s’appuyer et quelles grilles d’analyse originales utiliser pour analyser les jeux vidéo et l’acte de jouer ? Peut-on mesurer si et comment les jeux vidéo stimulent l’esprit critique des joueurs ?

11h00 > 11h30 Restitution de l’atelier de la veille « Analyse de jeux vidéo : les outils de la critique pour la formation”

11h30 > 12h30 Table ronde permettant à chacun de contribuer à la réflexion.

 Après-midi 

14h30 > 16h00 Quatre interventions de 20 minutes chacune sur le thème : “Comment se saisir des jeux vidéo pour développer un regard critique sur la société”?

♦ Enseignant(e)s – Utiliser le jeu vidéo comme ressource pédagogique pour développer une réflexion citoyenne sur un sujet donné ?

♦ Journalistes – Comment la presse analyse-t-elle la vision et les discours portés par le média “jeux vidéo” sur la société ?

♦ Game Designers – De plus en plus de game designers se saisissent du média “jeux vidéo” pour faire bouger les mentalités en proposant des contenus et des game play en rupture avec une certaine vision du jeu vidéo. Comment les encourager à élargir leur public et à innover dans les approches et les mécaniques pour mieux se saisir des enjeux sociaux actuels ?

♦ Chercheur(e)s – Comment la recherche peut-elle aider game designers, narrateurs et autres messagers des mondes virtuels à mieux utiliser le média “jeux vidéo” pour développer leur discours et leur impact sur la société.

16h30 > 17h00 Restitution de l’atelier “Développement de jeux vidéo : stimuler des approches novatrices”

17h00 > 18h00 Table ronde permettant à chacun de contribuer à la réflexion.

Nous nous réjouissons de vous accueillir lundi 18 et mardi 19 novembre 2019.
L’entrée est gratuite mais l’inscription obligatoire

Pauline Gomy, Sophie de Quatrebarbes et Catherine Rolland,
Curatrices du Séminaire Games for Change Europe Education

Appel à participation !

Vous êtes journaliste, chercheur, enseignant, game designer, étudiant, joueur ?
Vous souhaitez présenter vos travaux sur le sujet ?

Contactez-nous !

PARTENAIRES

2018_MENJ_logo_horizontal_vect
ubisoft-logo 2
LOGO ligue de l'enseignement
logo_GOBELINS_CCIR
LOGO canope

UN SÉMINAIRE CO-ORGANISÉ PAR

logo G4CE
NX2006